06 février 2009

Japon éléments de géographie.

     Parce que l'histoire ne peut être appréhendée sans l'étude de la géographie du lieu de l'action, voici un article sur le territoire du Japon, sa géographie physique. suivra un article sur la géographie humaine du Japon, avec une perspective historique, sinon depuis l'époque contemporaine.

carte_g_o_physique_Japon_Cor_e
Carte I - Géographie physique du Japon, géoportail.

     Arc insulaire, le Japon est constitué de 4 000 îles environs, dont 4 dominent, couvrant 95% du territoire à elles seules, soit 378 000 km². Hokkaidô, l'île la plus septentrionale (vers le nord jusqu'au 20ème parallèle nord), représente 79 000 km² . Kyûshû, l'île la plus méridionale (vers le Sud, jusqu'au 46ème parallèle nord), mesure 36 000 km². Shikoku, la plus petite de ces îles, mesure 18 000 km², tandis que l'imposante île principale de Honshû mesure 227 000 km².

 

     Véritable chaine de montagne dans la mer, le Japon est couvert à 71% de montagne, ne laissant que 25% pour les plaines (hautes et basses à parts égales). un cinquième du territoire seulement est habitable soit 80 500 km² et la grande plaine du Kantô (région de Tôkyô) ne dépasse pas les 15 000 km². Si l'Archipel est si montagneux, c'est qu'il a subit un volcanisme actif ou récent. le Fuji-san (富士山), l'emblématique sommet du Japon de 3776 m est un volcan conoïde dont la dernière éruption eut lieu en 1709 et qui depius sommeille. Outre le mont Fuji, la partie centrale du Honshû est traversée de trois chaines de montagnes (les monts Hida, Kiso et Akaishi), appelées "Alpes japonaises" dont les sommets ne dépasse pas 3000 m. Mises à part ces chaines de montagnes, les sommets de plus de 2000 m sont rare. Cependant leurs flancs sont très abruptes, excepté pour quelques vieux massifs montagneux, comme celui du Chûgoku (中国, à l'extrémité ouest du Honshû).

 

     De part son étirement du 20ème au 46ème parallèle nord, le Japon bénéficie d'une grande variété de climats. des climats tranchés qui se voient depuis l'archipel des Ryûkyû au climat subtropical, à l'île d'Hokkaidô au climat tempéré froid. le Japon, archipel, vois ses 33 000 km de littoral parcouru par des courants marins chauds ou froids qui adoucissent ou réchauffent les effets du climat (cf Carte - II Relief et Climat).

 

     Le climat japonais est caractérisé par l'alternance saisonnière des vents. en Hiver des vents froids sibériens ammène sur le versant japonais de la mer du Japon, le Japon de l'Envers (Ura Nihon, 裏日本), d'importantes chutes de neige. Au même moment, par la barrière formée par les chaines montagneuses, le Japon de la côte pacifique, le Japon de l'Endroit (Omote Nihon, 表日本), passe des hivers secs et ensoleillés. A l'inverse à la fin du printemps, les masses d'air tropicales maritimes provoquent en montant vers le nord d'abondantes pluies de mousson (baiu, ) sur Tôkyô à la fin de juin et au début de juillet. quand ces masses d'air redescendent à la fin de l'été, elles provoquent un recrudescence des pluies. La région du Kantô subit donc des saisons contrastées, avec des pluies abondantes mais concentrées, avec des températures estivales élevées (26,7° à Tôkyô en août).

Bibliographie :

  • BERQUE, Augustin, "Un archipel montagneux aux multiples climats", in SABOURET, Jean-François (ss. la dir.), Japon, peuple et civilisation, La Découverte, Paris, 2004.
  • BERQUE, Augustin, "Une nature violente", in SABOURET, Jean-François (ss. la dir.), Japon, peuple et civilisation, La Découverte, Paris, 2004.

Posté par Le Xamurai à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Japon éléments de géographie.

Nouveau commentaire